Entreprise générale

L’Entreprise générale dans le secteur du BTP

Dans le secteur du BTP, le terme «?entreprises générale?» est souvent prononcé, mais beaucoup ne connaissent pas vraiment sa signification, son périmètre d’action, ni ses responsabilités. Ce terme, bien qu’on ait l’habitude de l’utiliser au quotidien, n’a pas de description précise ou règlementaire.

Définition

Pour faire simple, l’expression Entreprise générale désigne toute plateforme et structure exerçant de nombreuses activités dans le domaine de la construction. L’entreprise est en mesure de diriger divers travaux de construction et d’utiliser de différents types de matériaux. En général, la société est qualifiée dans la catégorie de «?tous corps d’état?». De manière plus simple, l’entreprise s’occupe de la construction de bâtiments, de la pause de la première brique à la livraison des clés. Cependant, il existe deux types de marchés dans le secteur de BTP, notamment le marché unique et le marché de l’allotissement. Seul le marché à titre unique est entretenu par une entreprise générale. Elle peut exécuter la rénovation ou la construction d’un projet en collaborant avec des sous-traitants. La Société Générale de bâtiment est entièrement responsable de tout type de projet en prenant en charge la coordination des interfaces et des travaux, des études techniques et logistiques, mais également d’éventuels risques de la part des collaborateurs, du prix et du respect du délai. Dans la démarche habituelle, l’Entreprise générale est contactée par un Maître d’Ouvrage. Ensuite, elle s’engage sous contrat avec ce professionnel pour prendre en charge le chantier sous la direction et la surveillance du MOA.

Le devis et le contrat

Pour solliciter le service d’une Entreprise générale, il convient de demander un devis avant de signer un contrat. Le devis délivré par la société contient une description détaillée et précise des travaux à accomplir, une description des matériaux à utiliser et bien évidemment une estimation du prix ainsi que les mains-d’œuvre nécessaires. Ensuite, si le devis correspondant à l’exigence du client, les deux acteurs, l’entreprise et le client peuvent passer à la signature officielle du contrat. En ce qui concerne les conditions de rupture du contrat, il est important de savoir qu’un contrat avec une société de construction ne peut être résilié que pour une raison bien déterminée par la loi. La résiliation du contrat est souvent d’ordre financier et technique. Dans la majorité des cas, un contrat peut être rompu lorsque les clients n’obtiennent pas les prêts bancaires nécessaires au financement du projet de construction.

Si vous recherchez une entreprise générale à Nyon, n'hésitez pas à vous adresser à Bernard Nicod SA.

Partager